Cultiver son ouverture d’esprit

Baroudeur chevronné – en vingt ans, il a vécu dans sept pays et est aujourd’hui établi au Kenya -, Thibaud Rerolle, chief technology officer chez l’opérateur kényan safaricom, avoue ne s’être jamais complètement départi de ses automatismes culturels. “Je sens le stress monter dès que j’ai dix minutes de retard alors que je vis sur un continent où la notion de ponctualité est beaucoup plus extensible qu’en France”, confie-t-il.