Saviez-vous que 7 utilisateurs sur 10 quitteraient un site internet à la suite d’une mauvaise expérience ? Au contraire, une expérience utilisateur de qualité permet à l’entreprise d’améliorer la rétention et la conversion de leads, de fidéliser ses clients, de promouvoir son image de marque, et ainsi de booster ses performances commerciales. Voici nos 5 conseils pour améliorer l’expérience utilisateur sur son site internet.

Pour rappel, l’expérience utilisateur (User eXperience – UX), se définit comme l’ensemble des ressentis d’un internaute vis-à-vis d’un site internet, d’un produit ou d’un service. 

 

 

Améliorer la vitesse de chargement de son site  

 

Souvent négligée, la vitesse de chargement du site est pourtant l’un des leviers essentiels pour garantir une bonne expérience client. On estime en effet que 40 % des internautes abandonnent un site si le temps de chargement est supérieur à 3 secondes.  

Mais c’est également un critère clé pour obtenir un bon référencement Google. En effet, un site dont le temps de chargement est supérieur à 3 ou 4 secondes risque d’être mal référencé, et subira un taux d’abandon plus élevé.

Pour accélérer la navigation, il est possible d’utiliser un hébergeur plus performant, d’alléger les images, de supprimer les éventuels plugins inutiles, d’optimiser le code… Afin de connaître la vitesse de son site internet et d’identifier les causes d’une éventuelle lenteur de chargement, le site Google PageSpeed Insights est très utile. On considère qu’un site est assez rapide si le temps de charge est situé entre 500 millisecondes et trois secondes. 

Pour que l’interface web soit performante, elle doit aussi être exempte de bugs et de pages d’erreurs qui impactent considérablement l’expérience utilisateur (ainsi que le référencement naturel). Pour cela, il est possible d’utiliser un crawler (robot d’indexation), tel que Oncrawl.com, qui permettra d’identifier les erreurs 404, les pages orphelines, les doublons, etc.

 

 

Repenser l’UX Design 

 

L’UX Design est une conception du design d’un site qui est centrée sur l’expérience utilisateur, dans le but d’améliorer l’expérience client. Face à une baisse du trafic ou du taux de conversion, il peut donc être très bénéfique de repenser le design de son site internet.

Pour cela, il faut d’abord s’assurer que le design (charte graphique, typographie, visuels…), reflète les valeurs et l’identité de la marque, mais aussi qu’il soit aligné aux attentes et aux goûts de la cible. 

Une étape préalable est donc de bien connaître le profil de son audience (l’utilisation d’un CRM et la création de personas peuvent par exemple faciliter la connaissance client).  

Par ailleurs, le design doit être attractif, aéré, harmonieux, impactant, et pensé pour que l’utilisateur trouve rapidement l’information recherchée et pour qu’il soit guidé dans chaque étape de son parcours d’achat (dans le cas d’un site e-commerce). 

Pour une navigation fluide et intuitive, l’information essentielle doit apparaître au premier plan, le menu doit être clair et épuré, la page contact facilement accessible, et des CTA (call to action), doivent apparaître à des endroits stratégiques. Par ailleurs, les visuels doivent être uniques et d’excellente qualité, et les pages ne doivent pas être surchargées de texte.  

 

 

Créer du contenu à forte valeur ajoutée

 

Un autre facteur central pour améliorer l’expérience utilisateur est de créer des contenus digitaux à forte valeur ajoutée, et qui répondent aux problématiques des internautes. Il peut s’agir d’articles de blog, mais aussi d’études de cas, d’interviews, de livres blancs, de newsletters, de vidéos… Ces contenus doivent être variés, de qualité, et bien référencés pour attirer un trafic qualifié. Ils doivent notamment s’accompagner d’une forte présence sur les canaux digitaux comme les réseaux sociaux, afin de favoriser l’échange et l’interaction. Il faudra par ailleurs penser à faciliter le dialogue, grâce à un chatbot, un formulaire de contact et des coordonnées dans le footer. Cela pourra d’ailleurs être optimisé par la mise en place d’un parcours omnicanal (ou crosscanal), avec des points de contact à la fois physiques et digitaux.

Ces différents outils contribueront grandement à créer une user experience mémorable et une relation client optimale.

 

 

Analyser le comportement des utilisateurs 

 

Afin de faire évoluer son site en phase avec les habitudes et attentes des utilisateurs, il est nécessaire d’analyser régulièrement le comportement des internautes

Google Analytics est par exemple un outil indispensable pour évaluer le nombre de visiteurs uniques, le taux de rebond, le taux de conversion, le taux d’abandon, les pages les plus visitées, le nombre de ventes réalisées…Des questionnaires de satisfaction et des retours d’expérience sont également très utiles pour mieux déceler les failles et les points d’amélioration de son site.

En fonction de ces données, il faudra alors adapter son interface digitale : repenser le design et le parcours utilisateur, retravailler le wording, reconstruire l’architecture du site, optimiser le référencement… 

 

Créer un site responsive 

Selon le Baromètre du numérique 2019, 51 % des Français utilisent leur smartphone en priorité pour naviguer sur le web. À l’ère du mobile first, un site responsive (= site conçu et développé pour pouvoir s’adapter à toutes les résolutions d’écran) est donc incontournable pour fournir une bonne expérience utilisateur. Cela permet d’offrir un design adaptatif et une navigation intuitive quel que soit le support (mobile, tablette et ordinateur). 

Un site internet multisupport est également un facteur important pour booster sa visibilité dans les moteurs de recherche. Pour vérifier si le site est adapté aux mobiles, il est possible d’utiliser l’outil Google Mobile Friendly.