Devenir manager de transition : profil, rôle et compétences

Rôle, profil et compétences

Le métier de manager de transition requiert à la fois de longues années d’expériences professionnelles, des qualités humaines et des compétences managériales très ciblées. Nous faisons le point sur le profil, le rôle et les compétences d’un manager de transition.

 

Quel est le rôle du manager de transition ?

Traditionnellement, le manager de transition avait pour rôle principal d’intervenir pour redresser une entreprise faisant face à une période de crise. Aujourd’hui, sa fonction s’est étendue à un spectre de missions bien plus larges et plus fréquemment inscrites dans la construction que dans la déconstruction.

La mission du manager de transition

Ce manager ou dirigeant de très haut niveau est ainsi amené à intégrer une entreprise dans un rôle clé pendant une durée déterminée en amont, afin de répondre à un objectif précis. Il peut intervenir dans de nombreux cas de figure différents : gestion de crise, restructuration d’entrepriseremplacement en urgence d’un Directeur Général, d’un DRH, d’un DAF, mise en place d’un PSE, fusion-acquisition, internationalisation, amélioration de la performance

Ses interventions sont donc très variées et dépendent des besoins de l’entreprise qui fait appel à cet expert.

La mission du manager de transition est ainsi de répondre, dans les délais impartis, aux objectifs visés et définis en amont de la mission. Cela passe tout d’abord par l’élaboration d’un diagnostic détaillé de la situation actuelle, et par le déploiement d’actions permettant de mener efficacement cette transformation profonde, et d’assurer la pérennité de l’entreprise.

Quels profil et compétences pour devenir manager de transition ?

Compte tenu des enjeux liés aux missions du manager de transition, ce métier nécessite de posséder des compétences très spécifiques et un profil ultra-qualifié.

Le profil du manager de transition

Le manager de transition se distingue par son excellent parcours académique et professionnel. Il possède, en général, entre 15 et 25 ans de carrière à des postes à hautes responsabilités. Il est habitué à travailler dans des environnements complexes et variés, et à gérer des projets d’envergure.

Les managers de transition sont aussi spécialisés sur une fonction précise (Direction générale, commercial, juridique, comptabilité et finance, achat et supply chain, ressources humaines…), ou bien dans un secteur d’activité (retailbanque et assurance, industrie, construction BTP…).

Selon le baromètre de la Fédération Nationale du Management de Transition, la durée moyenne des missions est de 7 mois. D’autre part, 23 % des managers de transition auraient entre 40 et 50 ans, et la moitié d’entre eux seraient basés dans la région Île-de-France. Le métier compterait par ailleurs 22 % de femmes.

Les compétences pour devenir manager de transition

Le métier de manager de transition fait également appel à des compétences managériales variées, et à de grandes qualités humaines.

Ces professionnels chevronnés se distinguent avant tout par leur leadership.
Hommes et femmes d’action, véritables meneurs naturels, ils savent fédérer les équipes, motiver les collaborateurs, et instaurer un changement durable au sein de l’entreprise où ils interviennent.

L’exercice de cette activité nécessite aussi un certain goût du challenge, du fait de l’envergure des projets à mener et des délais qui sont impartis. Le manager de transition doit donc très bien gérer le stress et pouvoir garder une maîtrise complète dans des situations d’urgence aux enjeux importants.

Une grande adaptabilité et une souplesse sont d’autres qualités essentielles. En effet, le manager de transition est confronté en permanence à de nouveaux environnements, et doit savoir s’adapter très rapidement à la culture de l’entreprise, aux personnalités des équipes, et à des modes de fonctionnement différents.

Doté d’une grande habileté et agilité managériale et humaine, d’une autorité naturelle et d’une forte intelligence émotionnelle, le manager de transition est aussi un excellent communicant. Très charismatique, à l’esprit vif et dynamique, il sait aussi écouter afin de comprendre rapidement les enjeux rencontrés par les dirigeants qu’il accompagne.

La mobilité et la réactivité sont d’autres facteurs essentiels dans ce métier, qui nécessite souvent de réagir de manière immédiate, et de se déplacer partout en France et à l’étranger, dans les locaux des entreprises.

© Wayden 2022 - Tous droits réservés - Mentions Légales