Certaines leçons de management viennent de domaines qui n’ont pas grands chose à faire avec le monde des affaires.

Nous sommes désormais habitués aux leçons de management des sportifs mais la leçon du jour nous vient d’un groupe de musique Hard-Rock des années 80.
Poursuivant la transformation du rock des années 70 vers un style plus rapide et tapageurs, les groupes de Rock&Rolls laissent peu à peu leurs places à des groupes de Hard-Rock (qui eux même laisseront leurs places à des groupes de metal par la suite). La caractéristique de ces groupes est le comportement déjanté et excessif des membres de ces groupes. Tout est mis en scène pour s’accaparer le titre de groupe le plus « imbuvable ».

Dans cette surenchère de badass attitude, le groupe Van Halen s’est illustré avec brio. Un exemple de leur comportement exécrable est une exigence loufoque du groupe. A chacune de leurs arrivées sur un lieu de concert, le groupe exige qu’un bocal remplie de M&M’s soit placé dans leur loge, et que ce bocal ne contienne aucun M&M’s de couleur marron. La légende raconte qu’à la simple vue d’un M&M’s marron, le groupe démolissait la loge.
Il faudra attendre plusieurs dizaines d’années pour que le secret de ce comportement soit révélé… Derrière cette demande atypique se cache un véritable enjeu pour le groupe.

Les concerts s’enchaînent et les accidents sont fréquents. Les compétences des personnes chargées de mettre en place les scènes laisse souvent à désirer. Et vérifier l’intégralité des installations demandait aux ingénieurs du groupe un travail monumental.  Ainsi, placé de manière aléatoire dans le cahier des charges du groupe, cette demande d’un bocal de M&M’s sans M&M’s marron servait de garantie. Un moyen de déterminer le niveau de confiance que l’on pouvait accorder aux équipes locales.
Le succès d’une tournée dépend en grande partie de la capacité du groupe et des équipes à pouvoir maintenir un haut niveau de performance sur une longue période. Pour ce faire, il est indispensable de se reposer sur les équipes locales en charge de la préparation des installations. Au risque de voir se multiplier les accidents.

Comme dans le monde de l’entreprise, il est de la responsabilité des managers de s’assurer du bon déroulement des opérations. Sans avoir pour autant le temps de vérifier l’intégralité du travail déjà produit.

Pour lire l’article complet:
https://www.forbes.fr/management/ce-quune-anecdote-sur-un-groupe-de-hard-rock-peut-nous-apprendre/