En termes d’innovation managériales, de nos jours, le monde de l’entreprise est en transition vers les nouvelles technologies et la facilitation du management d’équipes. Cependant, outre la révolution digitale, il existe à travers le monde, différentes pratiques de management des hommes qui méritent d’être soulignées. Car avant tout, c’est l’humain que l’on manage et non la machine.

 

Voici quelques exemples desquels nous pouvons tirer inspiration:

Premièrement, faire respecter les valeurs de l’entreprise. Simplement mettre en évidence ces valeurs à travers des encadrés ou autre n’est pas suffisant, le salarié se doit de ressentir ces mêmes valeurs à toutes les étapes de fonctionnement de l’organisation. Ce procédé est nécessaire au bon engagement du salarié dans l’entreprise, à sa créativité et son développement personnel.

Ensuite, vient l’innovation managériale qui concerne cette fois-ci non pas les valeurs de l’entreprise mais la valorisation du salarié lui-même dans son environnement de travail. En effet, casser quelques codes de la hiérarchie est bénéfique au bon développement professionnel de ses équipes. Faire participer ces derniers sur des tâches et autres réunions différentes du niveau opérationnel où ils officient habituellement, leur apportera confiance, maturité et épanouissement. Ceux-ci se sentiront donc écoutés, voire privilégiés pour certains, ce qui renforcera la notion de valeur qu’on leur apporte.

Enfin, une autre pratique intéressante de management des hommes est celle de la formation. Indispensable dans tout type de travail, elle permet au salarié de comprendre les objectifs de l’entreprise et comment les réalisés. Cependant, cette dernière n’est pas toujours bien établie. Certains restent donc avec une formation à demi-complétée et ne peuvent donc transmettre en toute transparence lorsqu’il y a changement d’effectif par exemple. C’est pourquoi, une tendance se dégage, à effectuer, à raison d’un jour par semaine, une journée apprentissage permettant aux salariés de soit compléter leur formation, l’améliorer, soit éventuellement être bénéfique à d’autres, en leur apprenant de nouvelles techniques. Avec pour finalité de dégager un savoir faire, savoir-être, et que de ce fait une meilleure cohésion des équipes de l’entreprise puisse émerger de ces journées spécialement conçues pour la formation. On comprendra bien-sur que ces journées doivent être planifiées pour ne pas créer d’interférences avec l’activité de l’entreprise.

Ce sont donc des innovations comme celles-ci qui sont à même de changer la culture d’une entreprise, de changer la façon de travailler afin de la rendre plus efficace mais également plus flexible dès lors qu’arrive des périodes de forte activité par exemple.

 

Pour plus d’exemple et d’informations, lire l’article de Camille Marchais, pour les Echos Executives ici:

https://business.lesechos.fr/directions-marketing/communication/communication-interne/0301538978814-six-pratiques-manageriales-du-monde-entier-pour-travailler-autrement-320780.php