Entretien avec Rémi Dessertine,
Directeur Associé WAYDEN

Ingénieur de formation, Rémi Dessertine a 15 ans d’expérience sur des fonctions : opérationnelle dans l’industrie automobile, puis de recrutement et de développement dans le conseil en ingénierie et en technologies auprès des acteurs majeurs de l’industrie. Depuis 5 ans, il est Directeur Associé au sein de l’Entreprise de Management de Transition WAYDEN.

Dans quels cas vos clients font-ils appel à une prestation de management de transition ?

Nos clients nous témoignent leur confiance en nous déléguant les rênes de leur organisation dans des contextes particulièrement critiques. En réalité, l’urgence managériale à laquelle ils font face ne leur laisse pas d’autres choix que de faire appel à une Entreprise de Management de Transition (EMT). En quelques heures déjà, nous sommes capables d’offrir de premiers axes de solutions. C’est ainsi que WAYDEN intervient comme un véritable urgentiste du management en facilitant le passage de caps stratégiques chez nos clients !

Avez-vous un cas concret à nous partager ?

Tout à fait. Je pense à un cas marquant qui illustre parfaitement le recours à une prestation de management de transition. Il s’agit du dirigeant d’une PME qui reçoit l’appel de son Directeur des Systèmes d’Information durant le weekend. Il l’informe qu’un accident domestique lui a brisé deux vertèbres ce qui l’immobilise immédiatement et totalement sur les prochains mois.

L’accident tombe mal car la DSI est en pleine période de migration de son ERP et aucun autre collaborateur n’est suffisamment expérimenté pour être en mesure de reprendre le projet.

Et pourtant, le périmètre est conséquent :
80 personnes internes et externes à piloter au quotidien. Le niveau de criticité du projet révèle alors une nécessité de reprise en main sous 48 heures. Un tel projet mis à mal risque d’entraîner une baisse du chiffre d’affaires de 20%. Sans l’identification et la mobilisation immédiate du bon manager de transition, le projet est forcément compromis.

Sur quels critères vos clients choisissent-ils une entreprise de management de transition ?

Nos clients cherchent avant tout l’accompagnement d’une EMT reconnue sur le marché du management de transition. Les enjeux sont tellement forts pour leur organisation qu’ils ne peuvent pas prendre le risque de se tromper de partenaire : les résultats doivent impérativement être atteints.
WAYDEN apparaît dans la catégorie “Excellent” au classement 2019-2020 des meilleurs cabinets de management de transition (magazine DÉCIDEURS).

Les critères de classement sont les suivants :
– Notoriété et réputation
– Taille de l‘équipe et séniorité des associés
– Nombre et qualité des dossiers traités
– Prestige, diversité et internationalisation de la clientèle
– Croissance de l’équipe et chiffre d’affaires

Chez WAYDEN, la taille de notre équipe interne nous permet de bénéficier d’une force de frappe conséquente. Nous animons et alimentons constamment un vivier actif de candidatures. Nous prenons le soin d’entretenir des relations avec les managers de transition que nous rencontrons en nombre, chaque semaine (40 candidatures). Ces rencontres nous permettent de choisir en un temps record le bon manager à proposer à nos clients en fonction de leurs enjeux.

Quelle est votre démarche pour sélectionner le bon manager ?

L’évaluation d’une candidature implique toujours une part de subjectif car c’est bien avec un être humain que nous échangeons. Et c’est d’ailleurs cette alchimie lors de la rencontre du manager et du client qui déterminera le choix de ce dernier.

Dans une logique de résultats, nous réalisons plusieurs prises de références auprès des entreprises au sein desquelles les managers de transition ont mené à bien des missions de transition. Cette démarche nous semble être la plus révélatrice de leurs capacités à avoir opéré avec succès dans le passé.
Nous suivons donc une méthodologie approuvée couvrant chaque étape de l’activité du management de transition. Ces processus, labellisés Bureau Veritas, garantissent entre autres le respect des candidatures en accord avec nos valeurs de transparence, de partage de l’information qu’elle soit positive ou négative.

Sur quels critères repose votre sélection ?

Nous portons une grande attention au parcours très opérationnel du manager de transition : sa connaissance poussée du secteur de l’entreprise du client, son vécu de contextes d’entreprises similaires. Par ailleurs, le manager doit avoir un niveau élevé de prise de recul (pour allouer son regard externe et avisé au contexte propre à la mission), d’humilité, d’adaptation immédiate, de leadership pour embarquer les personnes clés avec lui.

Son œil de lynx lui permet donc d’identifier dès la prise de fonction, les ressources sur lesquelles s’appuyer et à détecter les signaux faibles émis durant la mission. Il possède une forte culture du résultat qu’il sait insuffler aux collaborateurs. Sa liberté de parole a souvent plus d’impact du fait de sa position d’externe. Enfin, il a la volonté de transmettre et de faire grandir les équipes.

Avez-vous un cas concret pour illustrer vos propos ?

Je peux même vous en citer deux. Le premier cas concerne un groupe de distribution pour une mission de réorganisation des Supply Chain. Le manager de transition dépêché sur la mission fait un audit et découvre une faille dans le processus au niveau de
l’envoi des colis. La personne à l’accueil, responsable des envois, ne cochait pas la bonne case sur le formulaire d’expédition. Le montant de l’assurance du colis couvrait systématiquement une valeur supérieure à la valeur réelle du colis. C’est donc grâce au regard extérieur du manager de transition que la révision de cette procédure d’envoi a permis une source d’économie permettant, à elle seule, de couvrir plus de 10 fois le coût global de la prestation du manager.

Le second cas souligne l’expertise du manager de transition. Son parcours lui a permis d’intervenir à plusieurs reprises sur des projets et des contextes similaires à la mission. Dans le cadre d’une opération de carve-out, une des conditions suspensives de vente consistait à séparer la partie informatique de la société vendue. Cette opération prend en moyenne 6 mois. L’expertise et l’expérience du manager de transition a permis d’atteindre l’objectif en 3 mois de temps.

LES + WAYDEN

Les Directeurs Associés chez WAYDEN sont tous d’anciens dirigeants opérationnels venant du monde de l’entreprise.
Ils comprennent les contraintes et les enjeux de leurs clients car ils ont eux-mêmes dû y faire face durant leurs expériences passées.
Ils sont à même d’accompagner et de cadrer au mieux les missions de transition.