En entreprise, la réunion est bien souvent considérée comme la némésis des employés. Qui l’associent à divers sentiments négatifs (perte de temps, frustration, mécontentement, ennui, conflits). Les recommandations les plus communes pour rendre plus efficaces et agréables les réunions sont de les écourter et de mieux les préparer. Pourtant, cela ne suffit pas !

 

L’EMPATHIE POUR DECRYPTER VOS EMPLOYES

Si la préparation d’une réunion et la gestion du temps sont essentielles, votre rôle en tant que dirigeant est de recourir à vos qualités humaines pour que la réunion soit source d’échanges, d’avancées et d’innovations, de futurs projets entre vous et vos employés.
En effet, la réunion est bien souvent le catalyseur de nombreuses frustrations. Le meilleur moyen pour désamorcer les mécontentements, les rancoeurs et les conflits est donc de développer votre empathie !
L’empathie, qui est la faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui et de percevoir ce qu’il ressent, vous permettra de décrypter les frustrations. Mais aussi les dynamiques de pouvoir au sein de votre équipe. Qui s’oppose à qui ? iQui est en colère ? Qui fait mine de travailler ? Quelles sont les principales peurs et résistances de vos employés ? L’empathie vous permettra de répondre à toutes ces questions et d’améliorer ainsi les relations de travail au sein de votre équipe.

 

COMMENT DEVELOPPER SON EMPATHIE ?

Développer son empathie, oui ! Mais comment faire ? C’est sans doute la question que vous vous posez à ce stade.
Pour améliorer votre empathie générale et pouvoir l’utiliser lors de vos réunions, mettez en place les techniques suivantes:

  • Restez éloigné de votre téléphone et de vos mails lors des réunions : démontrez ainsi à vos employés que vous les considérez assez pour vous rendre totalement disponibles à eux.
  • Apprenez à rester silencieux : donnez la parole à vos employés sans les interrompre.
  • Soyez attentif et observateur : sachez identifier les éléments-clefs de la communication non-verbale comme les postures, les gestes, les expressions faciales, l’intonation, etc.
  • Posez régulièrement des questions à vos employés : sur leur charge de travail, sur leurs projets en cours, sur les difficultés rencontrées dernièrement, sur leurs relations avec leurs collègues ou avec des clients.
  • Restez calme et ouvert aux perspectives de vos employés et ce, même si elles s’opposent à vos propres analyses et propositions.

 

N’OUBLIEZ PAS VOS PROPRES EMOTIONS

Analyser et comprendre les émotions de vos employés ne suffira pas à améliorer la qualité de vos réunions. En effet, un bon dirigeant doit également être apte à travailler sur ses propres émotions. Et surtout, savoir les gérer et les utiliser à bon escient lors des réunions.
Si vous laissez vos émotions négatives (colère, frustration, agacement, stress) déborder lors des réunions, vous pouvez être sûrs que celles-ci provoqueront un effet miroir au sein de votre équipe, qui les ressentira à son tour.
Veillez donc à transmettre enthousiasme, détermination et bienveillance lors des réunions, pour créer une atmosphère de dialogue et de concertation au sein de votre équipe, qui aura des répercussions positives sur vos prochaines réunions.

 

SOYEZ UN DIRIGEANT HUMAIN ET EFFICACE, UTILISEZ L’EMPATHIE

En fin de compte, la compréhension et la gestion des émotions sont des aspects tout aussi importants au bon déroulement d’une réunion que sa préparation en amont ou que la gestion du temps. La clé d’une réunion réussie ? Oser l’empathie !
Pour retrouver l’article d’Annie McKee, cliquez ici : https://www.hbrfrance.fr/chroniques-experts/2019/02/24550-lempathie-est-la-cle-dune-bonne-reunion/.