Méthode récente, le concept d’agilité a tout d’abord vu le jour dans les années ’90 dans le domaine de la gestion de projet lié à l’informatique dans les entreprises. À cette période, les projets informatiques suivaient une croissance galopante et les méthodes classiques ne parvenaient plus à suivre ce changement.


Aujourd’hui, la méthode agile, ou méthode Scrum, intervient depuis quelques années dans les entreprises en transition vers de nouveaux modes d’organisation et de management. Autrement dit elle tend à devenir l’outil incontournable. Souvent synonyme de rapidité et de croissance, cette méthode permet à une entreprise de mener un projet dans des délais courts tout en étant plus proche des besoins de son client.

Quels sont les critères de cette méthode agile? Pourquoi est-il indispensable de l’utiliser pour les entreprises ?

 

Les entreprises agiles sont 3 fois plus performantes.


L’agilité est un levier de performance dans les entreprises, car elle utilise différentes méthodes dans ce sens :

  1. dElle améliore en continu les process d’exécutions grâce à un fonctionnement transverse.
  2. FElle recherche l’innovation et des objectifs de qualités élevés.
  3. SElle entraîne avec elle un plus grand investissement des salariés. (responsabilisation, valorisation, échanges…)


De plus, le salarié n’est plus vraiment « spectateur », mais devient l’acteur des projets dont il est parfois l’objet. Il évolue ainsi de plus en plus dans un environnement de travail composé de différents intervenants avec un pouvoir de décision plus important. 
De même, la relation employé-employeur change de sens et devient du donnant-donnant.
En ce qui concerne l’entreprise, le facteur taille n’est plus forcément synonyme de performance. D’ailleurs, les PME et ETI, rompues au recours au management de transition, sont souvent considérées plus agiles que les grands groupes. 43 % des PME ont déjà utilisé cette méthode agile contre 28 % des grandes sociétés.

L’Agilité comme vecteur de bien être 

En quoi les méthodes agiles participent-elles au bien-être des salariés ?

Avec l’agilité, l’humain revient au cœur des préoccupations de l’entreprise ce qui n’était pas le cas dans les années 90.
Ainsi, 3 valeurs de la méthode Agile sont mises en évidence pour les salariés, des notions importantes à ne pas négliger lors du management de transition. 

I/ Les individus et leurs interactions en priorités face aux processus et aux outils

Ce qui est important, c’est la manière dont interagissent les individus. Avec l’agilité, ils travaillent ensemble, les uns pour les autres. Les outils ne sont plus vraiment importants. Ce qui est mis en avant, c’est l’échange, la communication en face-à-face, la mise en commun des compétences. L’humain est important dans ces échanges et la valorisation de chacun est mise en évidence dans un projet commun. Une réponse pour encadrer ces individus dans un échange de valorisation de chacun peut d’ailleurs être le management de transition.
Le salarié quant à lui se sentira accomplit dans ses tâches avec un sentiment d’appartenance ce qui contribuera à son bien-être.


II/ Des logiciels opérationnels d’avantage déployés

Tout projet mis en place dans une entreprise doit fonctionner et apporter de la valeur aux collaborateurs concernés. Et lorsque la multiplication de tâches parasites la réalisation d’un projet, le salarié subit inévitablement les conséquences (fatigue, etc.). Pour éviter cela, le management doit se concentrer sur ce qui doit fonctionner lors de la mise en place d’un nouveau projet. Sans cela, le risque est que le projet soit mal perçu, un manque à gagner pour l’entreprise pendant cette phase de transition.

III/ Savoir s’adapter au changement, plutôt que de suivre un plan


Au cours de son évolution, une entreprise est souvent contrainte de faire face à de nombreux changements. Pour mieux les amorcer, celle-ci doit être capable d’innover et de réagir rapidement. À ce stade, elle valorise les compétences de tous les salariés.
Le rôle du manager est de renforcer ce sentiment de cohésion de challenge, des équipes projet en place. Le but étant de conditionner l’ambiance de travail et les échanges au quotidien.

 

Héritage du rugby – En pratique, comment fonctionne la méthode Agile ou Scrum ?

Plus concrètement, la méthode Agile ou Scrum signifie mêlée de Rugby. En terme de travail, ça revient à réunir tous les efforts pour atteindre le même objectif.
Soit une façon de travailler en équipes à cours terme, cela s’appelle des sprints.
La méthode se présente ainsi :

  • Un sprint de 1 à 4 semaines,
  • Des objectifs divisés en tâches,

Avec des équipes de 5 personnes et des rôles spécifiques ;

  • Un Scrum Master qui donne les outils à ses équipiers
  • Un product owner qui représente le besoin client
  • L’équipe développement qui réalise le produit

Le déroulement du process dans les temps :

  • Un sprint planning : comprendre les besoins
  • Un daily scrum : des réunions quotidiennes de 15 min pour faire état de l’avancement
  • Un sprint review : réunion bilan de l’itération devant le client
  • La rétrospective : amélioration continue

Pour conclure, l’agilité déployée aux projets permet donc de faciliter l’adaptation aux changements, de maîtriser d’avantage des processus dans le temps pour avoir au final une meilleure satisfaction côté client, mais aussi des équipes ayant déployés le projet.
Durant ces phases de transition, le manager devra prendre ses marques et maîtriser cette méthode agile pour ainsi être capable de proposer des solutions concrètes, personnalisées et efficaces pour ses équipes et donc ses clients.