La confiance serait-elle la clé de voûte d’un management efficace ? C’est une question que de nombreuses entreprises se posent, a fortiori dans le contexte de crise sanitaire et de management à distance.

Moteur pour la performance et le bien-être au travail, le management par la confiance séduit de plus en plus. Qu’est-ce que le management par la confiance ? Pourquoi et comment le mettre en place ? Explications.

 

Le management par la confiance : définition 

Le management par la confiance est un style managérial qui vise à créer de solides liens de confiance mutuels entre le manager et les collaborateurs. Le manager doit à la fois gagner la confiance de ses équipes et faire confiance à ses collaborateurs au quotidien. 

Cette philosophie managériale innovante s’inscrit dans l’air du temps et répond à la volonté des entreprises de se détacher du modèle pyramidal et d’instaurer des relations plus transversales. 

En effet, le management par la confiance implique de déconstruire toute hiérarchie. La compétence managériale est décentralisée, les collaborateurs sont impliqués dans les prises de décisions. Ils sont responsables, autonomes et capables de collaborer efficacement. Ce style de leadership s’oppose donc au management autoritaire, guidé par la contrainte.

Le management par la confiance consiste aussi à développer la confiance en soi individuelle, un vrai booster pour la productivité et l’efficacité opérationnelle.

 

Pourquoi mettre en place un management par la confiance ?

Le management par la confiance part du constat qu’un collaborateur sera bien plus efficace, motivé et épanoui s’il se sent confiant et encouragé. 

Ce mode de gestion présente des avantages multiples. Il permet : 

  • d’améliorer le bien-être au travail et de diminuer le stress et l’absentéisme,
  • de booster la productivité et les performances opérationnelles,
  • d’accroître la motivation, l’engagement, le sentiment de fierté et d’appartenance, la satisfaction au travail… 
  • de renforcer la cohésion d’équipe, l’entraide et de favoriser l’intelligence collective, 
  • de faire émerger les talents et le plein potentiel de chacun,
  • de développer la créativité et l’innovation,
  • de réduire les conflits et les tensions,
  • de créer un cadre de travail bienveillant et stimulant.

 

Le management par la confiance peut donc grandement contribuer à améliorer la compétitivité de l’entreprise, son agilité, ainsi que l’engagement et l’épanouissement collectifs.

 

Comment mettre en place un management par la confiance ?

Mettre en place un management par la confiance implique de réaliser plusieurs changements profonds. Le rôle du manager est de réussir à :

Gagner la confiance de ses équipes

Afin d’être crédible et respecté par ses subordonnés, le manager doit avant tout inspirer confiance.

Pour cela, il lui faudra faire preuve d’un certain nombre de qualités managériales, telles que :

  • la bienveillance, 
  • l’optimisme, 
  • l’exemplarité, 
  • l’équité, 
  • la transparence, 
  • l’intégrité, 
  • l’humilité… 

Pour créer une relation de confiance, de respect et un lien de proximité avec ses collaborateurs, le manager doit également faire preuve d’écoute, d’empathie, et délivrer des feedbacks bienveillants.  

Instaurer un climat de confiance 

Mettre en place un tel style de management implique aussi d’instaurer un véritable climat de confiance, afin de renforcer la confiance mutuelle entre pairs.

Pour cela, le manager peut : 

  • Organiser des activités de teambuilding pour renforcer la cohésion d’équipe,
  • Transmettre les valeurs de l’entreprise pour donner du sens au travail et fédérer les équipes autour d’une vision commune, 
  • Fixer des objectifs réalistes, clairs et atteignables, afin de générer un sentiment de réussite,
  • Organiser des événements (jeux de rôle, compétition sportive, activité culturelle, after work…) et des échanges informels pour resserrer les liens humains et favoriser la confiance et l’empathie,
  • Valoriser, récompenser et féliciter les collaborateurs, 
  • S’intéresser à la vie personnelle, aux aspirations individuelles et au bien-être de chacun. 

Faire confiance à ses équipes

Un autre pilier fondamental dans le management par la confiance est la capacité à faire confiance à ses équipes. Le manager doit déléguer, responsabiliser, encourager ses équipes, favoriser l’autonomie et répartir le pouvoir décisionnel. Il doit être à l’écoute des suggestions, favoriser la prise d’initiatives, permettre le droit à l’erreur… En bref, il a un rôle de coaching managérial plutôt que de responsable hiérarchique. 

En effet, pour instaurer un management par la confiance, il sera indispensable de faire place à un management horizontal et participatif

L’autorité abusive, le contrôle permanent et le micro-management n’ont pas leur place et ne feront que générer méfiance et suspicion. Attention toutefois, il ne s’agit pas d’avoir une “confiance aveugle” ; il reste indispensable d’instaurer des outils de contrôle et de suivi et d’asseoir son leadership, mais sans excès.

Mettre en place un management par la confiance est une transformation souvent chronophage, qui se développe progressivement. Pour qu’il soit efficace et pérenne, il est important d’intégrer ce mode de management dans les valeurs et dans la culture de l’entreprise, et de l’inscrire dans une démarche d’amélioration continue