Une période de forte croissance en entreprise s’accompagne inévitablement d’un certain nombre de bouleversements financiers, organisationnels, humains… Pour conduire un tel développement avec efficacité, une remise en question des modes de gouvernance et des pratiques managériales s’impose.

Mais quel style de management mettre en place pour accompagner au mieux ses équipes dans un tel contexte ? Nous faisons le point. 

 

Les défis humains en période de forte croissance 

Qu’elle soit interne ou externe, une croissance rapide en entreprise présente de nombreux défis sur le plan humain.

Pour faire face à une forte croissance, il est souvent nécessaire de recruter de nouvelles ressources, mais aussi de faire évoluer les salariés actuels et de développer de nouvelles compétences.  

Lors de cette conduite de changement, le manager doit donc assurer la bonne intégration des nouveaux employés, tout en veillant à la bonne adaptation des anciens collaborateurs face aux différents changements. En effet, les repères sont souvent chamboulés et les conflits sont plus fréquents en période d’hypercroissance.

Un fort taux de croissance s’accompagne aussi d’une hausse de l’activité très rapide. Les équipes doivent donc redoubler d’efficacité opérationnelle et sont souvent soumises à un stress supplémentaire. 

Le rôle du manager est d’assurer, dans un contexte de transformation profonde, l’adhésion et le bien-être de ses salariés, tout en garantissant une excellence opérationnelle à la hauteur des nouvelles orientations stratégiques de l’entreprise.

 

Quel management adopter en période d’hypercroissance ?

Il n’existe pas une seule réponse à cette question. En effet, le choix du style de management en période de croissance dépend d’un grand nombre de facteurs : la culture de l’entreprise, le type de croissance, les défis à relever en interne, les profils des collaborateurs, la stratégie de croissance de l’entreprise… 

Il est toutefois important de rappeler quelques clés managériales essentielles en période de croissance de l’activité et de hausse du chiffre d’affaires. 

Le manager de proximité doit notamment veiller à :

 

  • Favoriser le bien-être et assurer l’engagement de chacun

L’engagement des collaborateurs est un facteur central pour assurer le bon déroulement de la croissance. Dans un contexte de transformation, le  manager doit donc redoubler d’efforts pour garantir la motivation de chacun. Un management participatif sera par exemple bénéfique pour impliquer les équipes dans les décisions  stratégiques, responsabiliser les collaborateurs et générer de l’engouement. 

Le manager devra également anticiper la résistance au changement et être à l’écoute des salariés, de leurs inquiétudes et veiller à les rassurer. 

 

  • Transmettre une vision forte et pleine de sens 

 

Pour se sentir impliqués, les salariés doivent comprendre les enjeux et les bénéfices qui pourront déboucher de cette croissance d’activité. C’est pourquoi il est fondamental de transmettre une vision long terme porteuse de sens, au travers d’un discours fort et engageant. 

 

  • Assurer l’excellence opérationnelle 

Pour être en mesure d’assurer l’excellence opérationnelle requise dans un tel contexte, la manager doit déléguer les tâches efficacement et avec confiance. 

En effet, sa posture de manager de proximité évolue et prend une dimension fortement stratégique. Il doit apprendre à gérer de plus grands effectifs, à accélérer les process et à booster la productivité des équipes. 

Il doit aussi veiller à définir des objectifs clairs et précis (SMART) et adapter son mode de gestion pour suivre le nouveau rythme de l’entreprise et les nouvelles exigences de qualité.

 

  • Faciliter la communication en interne

 

Pour piloter l’hypercroissance, une communication transversale efficace est essentielle afin d’assurer la fluidité des échanges et éviter la perte d’informations dans une entreprise où tout circule beaucoup plus vite.

Pour cela, le manager peut mettre en place des outils digitaux collaboratifs et des logiciels d’intranet, tels que Slack, permettant de communiquer de façon immédiate. 

Le responsable hiérarchique doit également être à l’écoute de son équipe en organisant des points réguliers, collectifs et individuels, en délivrant des feedbacks constructifs et bienveillants…  

Pour cela, le manager peut s’inspirer du management horizontal. 

 

  • Développer les compétences et faire évoluer ses équipes 

 

Quand une entreprise grandit, chacun doit apprendre à être plus ou moins polyvalent pour maintenir le niveau de performance. Les fonctions évoluent, se croisent et les compétences transversales sont sollicitées. 

Il incombe donc au manager de former ses collaborateurs, de développer de nouvelles compétences et de faire évoluer les responsabilités de chacun. 

 

  • Encourager l’innovation 

 

Pour assurer la pérennité de la croissance, l’entreprise doit continuer à innover et veiller à ne pas se reposer sur ses accomplissements. 

Afin d’encourager l’innovation, la créativité et l’intelligence collective, il est possible de s’inspirer d’un style managérial collaboratif, qui favorise l’émergence des idées et la prise d’initiatives. 

Finalement, c’est donc un management situationnel qui est requis lors d’une période de forte croissance. Le manager doit avant tout rester flexible et savoir remettre en question son management quand cela semble nécessaire. 

Le plus important est que son style de management reste aligné aux valeurs et à la culture de l’entreprise, qui a souvent tendance à s’estomper dans ce genre de contexte. 

 

Le manager de transition : un atout pour l’entreprise en forte croissance

Face aux enjeux stratégiques liés à une période de forte croissance, il sera très bénéfique de faire appel à un manager de transition pour s’assurer de pérenniser la compétitivité de l’organisation. 

Avec WAYDEN, un manager de transition fort de 15 à 25 années d’expérience est en mesure d’intervenir au sein de l’entreprise, quels que soient sa taille (start-up, TPE, PME…) et son secteur d’activité.

Cet expert de haut vol pourra ainsi accompagner les managers dans cette période de transition et réaliser les ajustements nécessaires pour tirer les bénéfices et saisir toutes les opportunités qui jaillissent de cette hypercroissance.