La culture d’entreprise est la somme des valeurs, des comportements, des croyances et des codes d’une organisation. Elle permet à la société de se distinguer de ses concurrents, elle guide les pratiques et les orientations stratégiques et influe directement sur les performances de l’entreprise. La culture organisationnelle est également un catalyseur puissant pour générer, chez les collaborateurs, un sentiment d’appartenance, de fierté, de cohésion et d’engagement. 

Pour insuffler ces valeurs au sein de l’entreprise, le manager de proximité joue un rôle central. Voici quelques conseils pour développer, promouvoir et renforcer sa culture d’entreprise par le management. 

 

 

Clarifier la culture d’entreprise

 

La culture d’entreprise est, par nature, quelque chose d’intangible, d’implicite et d’évolutif. Afin de la développer et de la transmettre efficacement à ses équipes, il est donc primordial de la formaliser et de s’assurer que la direction, les managers et les collaborateurs partagent tous une vision commune.

Dans un premier temps, il sera donc judicieux de se poser quelques questions pour clarifier la culture d’entreprise et s’assurer qu’elle soit homogène à tous les niveaux de l’organisation :

  • Quelles sont les valeurs humaines, morales et éthiques de l’entreprise ? Quelles sont sa raison d’être et sa vision long terme ?
  • Comment cette culture d’entreprise se reflète-t-elle dans le mode d’organisation au travail, les codes socio-culturels, le cadre de travail, les locaux, etc. ?
     
  • Les politiques RH et le style de management sont-ils alignés à ces valeurs ?
  • Qu’en est-il des engagements sociétaux et environnementaux ? L’entreprise est-elle impliquée dans une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) en accord avec ses principes ? 

 

Une fois ces différents éléments clarifiés, ils pourront être regroupés dans une charte à remettre aux parties prenantes (clients, collaborateurs, prestataires, partenaires commerciaux…). 

Il peut également être intéressant de mettre les collaborateurs à contribution lors de cette étape. Des sondages, des enquêtes et des questionnaires peuvent par exemple être un bon moyen de connaître le regard des salariés sur la culture d’entreprise. Ce sera aussi l’occasion de leur donner la parole et de leur permettre de transmettre leurs avis et éventuelles suggestions.

 

 

Transmettre les valeurs de l’entreprise au quotidien 

 

Le rôle du manager de proximité est de véhiculer, au quotidien, les valeurs de l’entreprise auprès des collaborateurs.  

Pour ce faire, une communication interne, étroite et transparente, est indispensable. Réunions formelles ou informelles, entretiens individuels, points hebdomadaires, formations et événements d’entreprise sont autant d’opportunités d’imprégner les équipes de la culture de l’entreprise. 

Dès l’arrivée d’un nouveau salarié dans la société, le responsable hiérarchique devra également prendre le temps de lui expliquer les codes et les principes fondamentaux qui régissent le fonctionnement de l’entreprise.

Le manager devra également veiller à relayer les orientations stratégiques et à informer ses collaborateurs, en amont, de tout projet de transformation ou conduite de changement.  

 

 

Faire preuve d’exemplarité

 

Le fait d’appliquer soi-même, en tant que manager, les valeurs prônées par l’entreprise est l’une des meilleures façons de transmettre la culture de l’organisation. 

La façon de travailler, de communiquer, de parler, de se vêtir, d’interagir, de gérer le stress et les conflits sont autant de manières d’incarner la culture de l’entreprise. Le manager doit donc s’assurer de montrer l’exemple au quotidien. Cela lui permettra d’être d’autant plus légitime au moment de promouvoir les valeurs de l’entreprise et cela facilitera grandement la confiance et l’engagement des collaborateurs. 

 

 

Adopter un style de management conforme à la culture d’entreprise

 

Le style de management doit lui aussi être en adéquation avec les valeurs de l’organisation. 

Un management directif est par exemple représentatif d’une organisation pyramidale, soucieuse des codes hiérarchiques, tandis qu’un management participatif sera caractéristique d’une entreprise agile à la culture startup, centrée sur l’humain et sur le potentiel collectif. 

Un style de leadership collaboratif sera d’ailleurs particulièrement efficace pour développer la culture d’entreprise. Cela permettra en effet au manager d’intégrer les salariés dans les prises de décisions et dans les différents engagements de l’entreprise. 

 

 

Définir une politique de recrutement alignée à la culture d’entreprise

 

La politique RH et les processus de recrutement mis en place par l’entreprise doivent, eux aussi, être conformes à la culture organisationnelle. 

Au moment de recruter un nouveau collaborateur, il conviendra de s’assurer que ce dernier partage les valeurs et adhère à la vision de la société, et que sa personnalité est compatible avec l’état d’esprit de l’entreprise.

Dans le cas contraire, cela risque de créer des tensions, des divergences d’opinions et des situations conflictuelles qui pourraient impacter le bien-être des salariés et l’efficacité opérationnelle des équipes.

 

 

Organiser des activités et des événements d’entreprise

 

Organiser des événements est aussi une excellente façon de véhiculer la culture de l’entreprise auprès des équipes : activités de teambuilding, rencontres informelles, dîners, manifestations sportives, séminaires, activités en pleine nature, formations, missions à vocation sociale ou environnementale… 

Cela permettra aussi aux collaborateurs de mieux comprendre les synergies en vigueur et de s’identifier plus facilement à la culture organisationnelle

Si elle est efficacement développée, une culture d’entreprise forte et porteuse de sens peut apporter de nombreux bénéfices à l’organisation. Elle contribue à accroître l’engagement, le bien-être des employés, et apporte du sens au travail. C’est également un levier puissant pour renforcer la notoriété de l’entreprise, promouvoir l’image de marque ainsi que la marque employeur.