Baisse de la demande, sous-performance opérationnelle, désengagement des collaborateurs, bouleversement organisationnel, crise économique… De nombreux facteurs, internes ou externes, peuvent mettre en péril la survie d’une entreprise, comme l’a prouvé la crise sanitaire de la Covid-19. 

Face aux situations les plus critiques, les dirigeants d’entreprises en difficulté n’ont d’autre choix que de mettre en place un plan de retournement. Cette opération délicate consiste à déployer toutes les actions nécessaires pour rétablir la situation et sauver l’entreprise. Le plan de retournement peut, en effet, être très salutaire, à condition d’être mené correctement.

 

Établir un diagnostic détaillé de la situation 

Avant de déployer le moindre dispositif, il est impératif d’effectuer un audit détaillé de la situation de l’entreprise, sur le plan financier, commercial, humain, logistique… Cette période d’observation pourra soulever des questions telles que : 

  1. Quels sont les problèmes rencontrés actuellement par l’entreprise ? Quelle est l’origine des dysfonctionnements ? Quelles sont les faiblesses, les forces, les menaces et les opportunités ? Listez toutes les sources potentielles de la sous-performance de l’entreprise (mauvaise gestion des stocks, baisse de la productivité, évolution du marché, nouveaux concurrents émergents…).
  2. Évaluez attentivement les performances opérationnelles, la rentabilité, l’évolution des ventes, du chiffre d’affaires… Entourez-vous des principaux décideurs de l’entreprise, ainsi que des experts intéressés (experts-comptables, juristes…).

Objectivité, prise de recul et pragmatisme sont les maîtres-mots pour effectuer cet état des lieux de la manière la plus efficace.

 

Mettre en place un plan d’action calibré 

Ce diagnostic exhaustif doit être suivi d’un plan d’action pertinent : ce sera votre feuille de route pour piloter votre plan de retournement

Le plan d’action doit détailler les objectifs visés, les actions à déployer pour les atteindre, les dates butoirs ainsi que les ressources et moyens humains, financiers et matériels à disposition. 

À titre d’exemple, si votre entreprise fait face à une baisse de la demande, il sera peut-être nécessaire de réévaluer votre positionnement commercial, d’actionner de nouvelles stratégies marketing et digitales pour attirer les leads et renforcer l’image de marque… 

Si votre activité est confrontée à des difficultés de trésorerie, il pourra alors être pertinent de mettre en place une restructuration, d’effectuer une levée de fonds, un plan de sauvegarde des emplois, une procédure de conciliation avec les créanciers, ou, dans les cas les plus critiques, des licenciements économiques, une procédure collective avec un plan de redressement ou une procédure de sauvegarde, ou encore une liquidation judiciaire ou une fermeture de points de vente. 

Définissez également les KPI (Key Performance Indicators / indicateurs clés de performances), qui vont permettre de mesurer les résultats et l’impact des actions menées.

N’hésitez pas à externaliser votre plan de retournement auprès d’un manager de transition. Chez WAYDEN, notre vivier de dirigeants et managers aguerris nous permet d’identifier un manager de transition spécialisé dans votre secteur, et dans la conduite de plans de retournement, pour assurer la poursuite de l’activité.

 

Impliquer les collaborateurs dans le plan de retournement

L’adhésion et l’engagement des collaborateurs représentent un facteur essentiel dans la réussite du plan de continuation. Pour fédérer vos équipes autour d’une vision commune, il faudra veiller à leur transmettre un message clair, fort, inspirant et porteur de sens. 

Cela est d’autant plus important si vous pensez avoir perdu la confiance des collaborateurs. Il vous faudra rétablir rapidement ce lien en communiquant étroitement et en toute transparence avec vos salariés, ainsi qu’avec les différents acteurs externes (fournisseurs, prestataires, actionnaires…). 

Partagez votre plan d’action, et insistez sur les enjeux stratégiques liés à son bon déroulement. Enfin, mettez en place un dialogue social et veillez à faire passer le bien-être de vos collaborateurs au premier plan. 

 

Analyser les résultats obtenus et ajuster le plan de retournement 

Tout au long de la mise en place du plan de retournement, il faudra veiller à effectuer un suivi rigoureux des actions menées. Évaluez de manière régulière leur efficacité, grâce aux indicateurs de performance. 

Ajustez ensuite le plan de retournement au regard des résultats obtenus.

 

Assurer la pérennité des actions menées durant le plan de retournement 

Un plan de restructuring (= retournement) mené efficacement pourra non seulement sauver une entreprise et des emplois, mais aussi vous permettre d’opérer un changement durable qui, à terme, renforcera la compétitivité et la rentabilité de votre organisation. 

Afin de garantir de manière pérenne l’impact du plan de retournement, veillez à inscrire ces transformations dans votre culture d’entreprise. Identifiez également les actions à mener de façon proactive pour anticiper les risques futurs.

 

Faire appel à un manager de transition pour piloter son plan de retournement 

Quoiqu’il en soit, piloter un plan de retournement pour son entreprise reste une mission complexe et chronophage, souvent difficile à mener en interne.

Compte tenu des enjeux liés à la réussite d’un restructuring, il sera bénéfique d’externaliser cette opération auprès d’un manager de transition. 

Chez WAYDEN, nous identifions, parmi nos 2 000 dirigeants et managers de talent, le manager de transition adapté à vos besoins. 

Spécialisé dans votre secteur d’activité, il comprend rapidement vos enjeux. Sa longue carrière et ses expériences préalables dans la conduite de plans de retournement lui permettent d’identifier rapidement les dysfonctionnements et les axes correctifs. Immédiatement opérationnel dès son arrivée dans votre entreprise, il met en place une méthodologie orientée vers l’obtention de résultats rapides et concrets pour assurer le succès de votre plan de retournement.