Les collaborateurs jouent un rôle clé dans le bon déroulement d’une politique de responsabilité sociétale. Pour mettre en place une démarche RSE, il faut la déployer efficacement auprès des différents salariés. Nous faisons le point sur les étapes clés pour décliner efficacement sa stratégie RSE auprès de ses équipes.

 

Sensibiliser ses collaborateurs à la RSE

En impliquant ses collaborateurs dans sa stratégie RSE, l’entreprise leur demande d’innover, de mettre en place de nouvelles pratiques et d’effectuer un certain nombre de changements qui peuvent parfois s’avérer déstabilisants. 

Par conséquent, avant de demander à ses équipes de mener une quelconque action, il est primordial de gagner leur engagement et leur adhésion.

Cela passe d’abord par une première phase de sensibilisation aux enjeux RSE. Les managers doivent clairement décrire les orientations stratégiques et les engagements RSE de l’entreprise, ainsi que les enjeux et les impacts futurs de cette démarche. Il est notamment important de mettre l’accent sur l’importance de la contribution des collaborateurs. 

Les dirigeants et managers doivent partager leur vision, avec une complète transparence. Celle-ci doit être déclinée en objectifs précis et mesurables, dont l’impact sera évalué grâce à des indicateurs de performance définis en amont.

Cette étape préalable aidera les collaborateurs à trouver du sens, et à se sentir impliqués dans un projet fort et engageant.

 

 

Former ses collaborateurs à la RSE

Pour que les équipes se sentent concernées, il est fondamental qu’elles prennent conscience des enjeux du développement durable, et qu’elles comprennent les préoccupations sociales et environnementales liées à la RSE. 

Quels sont les grands principes RSE et qu’est-ce que la norme ISO 26000 ? Quelles actions RSE peuvent être mises en place ? Comment décliner la RSE à tous les niveaux de l’entreprise et auprès des différentes parties prenantes ? Comment dégager un ROI avec ses actions RSE ?

 Il faudra former les équipes à ces différentes problématiques, et développer des compétences spécifiques pour chaque métier (RH, supply chain, marketing…).

Pour former ses collaborateurs à la RSE, il est possible de faire appel à un consultant extérieur, tel qu’un manager RSE de transition. Expert en responsabilité sociétale des entreprises, il intervient pour une durée déterminée au sein de la société, afin d’assurer le bon déploiement de la démarche de responsabilité sociale auprès des équipes opérationnelles. 

 

 

Mobiliser ses collaborateurs

Afin de mobiliser les collaborateurs au quotidien dans la mise en place d’actions RSE, il peut être favorable de désigner un responsable RSE, ou encore de mettre en place un comité dédié.

Cela permettra de disposer d’un point de contact unique, qui fera le lien entre les dirigeants / managers et les collaborateurs. Cet interlocuteur pourra superviser le bon déroulement des actions déployées (baisse de la consommation d’énergie, réduction des déchets, nouvelle politique de recrutement, amélioration de la qualité de vie au travail…).

Il peut notamment être bénéfique de solliciter l’intelligence collective en impliquant chacun dans l’élaboration du plan d’action RSE, en réalisant des sondages, et en mettant en place des groupes de travail, des groupes de discussion, des boîtes à idées… 

Les managers peuvent également organiser des événements autour du développement durable et de la protection de l’environnement : challenges écologiques, séminaires de sensibilisation, événements de team building…  Cela permettra de resserrer les liens et de fédérer les équipes autour d’une mission commune et porteuse de sens. 

 

 

Communiquer avec ses équipes

L’un des grands défis pour les entreprises est de réussir à mener des actions RSE pérennes, qui s’inscrivent dans une démarche d’amélioration continue

Pour motiver les équipes sur la durée, il est primordial de leur faire régulièrement part de l’impact et des résultats des différentes actions menées. Cela permettra de renforcer l’engagement et l’implication de chacun.

Cette communication passe donc indéniablement par la mise en place d’outils d’audit et de reporting pour évaluer les progrès et les résultats des actions RSE.

Une communication transparente en interne est donc essentielle, mais c’est aussi vrai en externe. L’entreprise doit en effet communiquer régulièrement sur ses pratiques RSE pour gagner en crédibilité et s’imposer, aux yeux des parties-prenantes, comme une entreprise responsable.

 

Vous rencontrez des difficultés à décliner votre stratégie RSE ? Chez WAYDEN, nous mobilisons un manager RSE de transition, doté d’une quinzaine d’années d’expérience à des postes de haut rang, et d’une solide expertise en RSE et en développement durable. Cet expert sera en mesure de vous aider à déployer votre stratégie RSE de façon efficace et pérenne.