Un manager compétent se doit d’être en permanence sur la brèche, apportant sa vision sur l’action collective et individuelle de ses collaborateurs. Voici sur le papier, le rôle du manager. Dans les faits cependant, il est quasiment impossible pour un manager de garder une vision aussi précise de l’action de chacun tout en gardant une approche globale et pérenne de l’activité.

Et ceci n’est d’ailleurs pas souhaitable. En effet, un manager trop impliqué dans les processus va perdre un temps non négligeable à ajuster tout un tas de variables dont la portée est limitée et finira par user la patience de ses collaborateurs qui vivront cette intrusion comme une remise en cause de leur travail.
Un manager compétent doit donc savoir garder une certaine distance et avoir une vision globale et sur le long terme de l’activité.

Vient alors le cas de figure dans lequel un collègue vient poser une question pointue. Deux choix s’offrent alors au manager:

Répondre à la question, sachant que toutes les informations ne sont pas forcément disponibles et qu’en prenant la décision, il devient responsable des conséquences de celle-ci, ou bien botter en touche.
C’est de loin la solution la plus facile. Sans compter que les moyens pour botter en touche ne manquent pas (réponse évasive, report de la prise de décision à une date indéfinie, demande de formalisation…).

Mais cette solution, en apparence sans risque pour le manager, est à long terme très préjudiciable. En effet, c’est son rôle même au sein de l’entreprise qu’il met en doute via cette pratique. Une fois la décision évitée, l’infortuné collègue n’a donc plus d’autre choix que de persister dans l’attente hypothétique d’une réponse claire ou bien sortir de son rôle et prendre la décision lui même.

Dans un cas  comme dans l’autre, le manager n’est plus un facilitateur mais un point de blocage que les acteurs de l’entreprise vont prendre soin d’éviter pour ne pas mettre de freins dans leur travail au quotidien.

Pour lire l’article complet de Jean Grimaldi d’Esdra pour Courrier Cadres:

http://courriercadres.com/management/art-de-decider-discernement/ne-pas-repondre-lauto-destruction-du-management-29052018