L’excellence opérationnelle, ultime objectif pour les entreprises, est un puissant levier pour améliorer les performances d’une organisation. Définition, avantages, grands principes et outils … Zoom sur le concept d’excellence opérationnelle.  

 

Qu’est-ce que l’excellence opérationnelle ? Définition 

L’excellence opérationnelle peut être définie comme une démarche adoptée par une entreprise en vue de maximiser les performances en termes de productivité, de qualité, et de réduction des coûts, entre autres. 

C’est donc une véritable vision commune, une ambition inscrite dans la durée, qui oriente l’ensemble des pratiques, fonctionnements et méthodes appliqués au quotidien, et ce de façon durable. 

Adopter une démarche d’excellence opérationnelle implique de rechercher des solutions pour améliorer en permanence les résultats dans chaque aspect de l’organisation. 

 

Pourquoi viser l’excellence opérationnelle ? 

Mettre en place une stratégie d’excellence opérationnelle est bénéfique à bien des égards, quels que soient le secteur d’activité (industrie, prestations de service, retail, luxe …) et la taille de l’entreprise.

Voici quelques bonnes raisons de viser l’excellence opérationnelle au sein de son entreprise : 

  • Renforcer sa compétitivité
  • Améliorer la satisfaction client
  • Booster la croissance de l’entreprise, la rentabilité, les ventes et le chiffre d’affaires
  • Réduire ses coûts
  • Réduire son impact environnemental 
  • Maîtriser les risques opérationnels 
  • Valoriser son image de marque
  • Se distinguer de la concurrence 
  • Accélérer les process de production, de fabrication et de livraison et réduire les délais 
  • Développer le bien-être au travail 
  • Rationaliser la production et optimiser l’ensemble de la supply chain 
  • Renforcer l’engagement et la motivation des collaborateurs et réduire le turn-over et l’absentéisme 
  • Optimiser l’ensemble des processus et méthodes de fonctionnement 
  • Répondre au plus près des attentes des clients et s’adapter à l’évolution du marché
  • Améliorer les relations avec les parties prenantes (clients, fournisseurs, partenaires, actionnaires…)
  • Accélérer la résolution des problèmes et dysfonctionnements 
  • … 

 

L’excellence opérationnelle est particulièrement bénéfique dans les secteurs hautement concurrentiels, mais reste pertinente quelle que soit l’activité concernée.

 

Comment atteindre l’excellence opérationnelle ? Principes et outils

De nombreux outils et principes peuvent être mis au service de l’excellence opérationnelle de l’entreprise, tels que : 

  • La méthode Lean  

Le lean management est à la source du concept d’excellence opérationnelle. Créée par Toyota dans les années 50, cette méthodologie consiste à améliorer les performances de l’entreprise et la rentabilité de l’activité via la suppression des sources de gaspillage (éléments non créateurs de valeur, tâches superflues, surproduction, compétences inexploitées, mauvaise gestion des stocks…) et grâce à l’optimisation des processus, dans une recherche constante de valeur ajoutée. Plusieurs méthodes et outils de gestion de projet peuvent être utilisés dans le cadre du lean management : la méthode Juste-à-temps ; la méthode Kaizen ou la méthode des 5S. 

  • La démarche d’amélioration continue 

L’excellence opérationnelle doit inévitablement être intégrée dans une démarche d’amélioration continue. L’objectif : mener des actions durables et permanentes pour améliorer les process, supprimer les dysfonctionnements et renforcer les éléments générateurs de valeur. Cela implique de remettre en question et de réajuster régulièrement les pratiques en interne. 

  • Les outils et méthodes Agile

Les méthodes agiles ont pour objectif commun l’amélioration des performances, l’accélération des process et des prises de décision et la hausse de la productivité et de la réactivité. 

Il sera donc très pertinent d’adopter des outils agiles pour maximiser l’excellence opérationnelle de son entreprise. Parmi ces derniers, on peut notamment citer la méthode Scrum, la plus connue, ainsi que la méthodologie d’organisation visuelle Kanban, mais aussi les 5 S ; la méthode des Six Sigma ; les 7S de McKinsey…

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez notre article « 5 exemples de méthodes de management agile ».

  • Un mode de management participatif 

Le choix du style de management joue un rôle clé dans l’efficacité opérationnelle des collaborateurs. En effet, un salarié sera bien plus productif s’il se sent valorisé, épanoui et motivé dans son travail. Il revient ainsi au manager de proximité d’adopter un style managérial propice à l’épanouissement, au bien-être au travail et à la productivité. 

En cela, le management participatif est particulièrement efficace. Il vise à impliquer les collaborateurs dans les prises de décisions stratégiques, à encourager la prise d’initiatives et l’intelligence collective. Le manager crée un lien de confiance, de respect et de proximité et encourage l’innovation, la créativité, l’interaction et le travail collaboratif. 

Cela va booster la motivation, renforcer l’engagement et améliorer considérablement les performances opérationnelles des salariés. 

La recherche d’excellence opérationnelle passe également par un rigoureux management de la qualité ; une communication désilotée et transparente ; des prises de décisions rapides ; une digitalisation des process… 

Il faut toutefois souligner qu’il revient à chaque entreprise de définir ses propres standards et objectifs d’excellence opérationnelle et d’adapter cette démarche à ses enjeux, moyens, limitations en interne et à sa stratégie d’entreprise. En effet, l’excellence opérationnelle est avant tout un état d’esprit, qui doit être profondément ancré dans la culture de l’entreprise

Afin de mesurer les performances opérationnelles et les résultats de manière concrète, il sera également indispensable de mettre en place des KPIs (indicateurs clés de performances) et de réaliser une analyse régulière des résultats, afin de déceler les forces, faiblesses et points d’amélioration à déployer.  

 

Le manager de transition au service de l’excellence opérationnelle 

Garantir l’efficacité opérationnelle en entreprise est un projet de longue haleine, chronophage et souvent difficile à appliquer de façon tangible et durable. 

Véritable catalyseur de performance, le management de transition est un puissant tremplin vers l’excellence opérationnelle. 

Leader de haut vol, le manager de transition est doté d’un regard extérieur, d’une solide expertise sectorielle et d’une longue carrière de 15 à 25 ans, au sein d’environnements très variés. 

WAYDEN missionne pour vous un manager de transition chevronné, doté du savoir-être et du savoir-faire nécessaires pour piloter cette conduite de changement et pour actionner le déploiement de l’excellence opérationnelle de façon durable.