L’implication des équipes au travail est une condition sine qua non à l’efficacité opérationnelle et aux performances de l’entreprise. Voici 5 conseils à destination des managers pour réussir à impliquer ses équipes dans le quotidien de l’entreprise. 

 

1. Développer un lien de confiance et de respect

Avant tout, il est important que le manager parvienne à créer une relation de confiance et de respect mutuel avec ses équipes. C’est un prérequis pour assurer l’engagement et la motivation des salariés. 

Le manager doit ainsi faire preuve de certaines qualités indispensables pour gagner la confiance de ses salariés, telles que le sens du leadership, l’écoute, l’humilité, l’exemplarité, l’autorité naturelle, l’intelligence émotionnelle, l’optimisme… 

En étant guidés par un leader inspirant, charismatique et exemplaire, les collaborateurs seront naturellement plus impliqués et motivés pour atteindre les objectifs fixés.

 

2. Assurer le bien-être au travail 

En toute logique, un salarié épanoui sera bien plus productif et engagé. 

Pour impliquer les salariés, il est donc primordial d’assurer une bonne qualité de vie au travail. Cela passe notamment par :

  • Un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle,
  • Un environnement de travail confortable et propice à la concentration et à la productivité,
  • Une ambiance de travail positive et bienveillante,
  • Des conditions de travail justes (salaires alignés au niveau de responsabilités, horaires de travail corrects, congés payés…),
  • Une bonne cohésion d’équipe et un esprit d’entraide,
  • Des perspectives d’évolution professionnelle,
  • Un dialogue ouvert et bienveillant,

 

3. Donner du sens dans le travail

La perte de sens dans le travail est l’une des premières causes de désengagement chez les collaborateurs. C’est pourquoi il revient au manager de transmettre à ses équipes une vision commune forte, engageante et porteuse de sens. Le responsable hiérarchique doit également partager, au quotidien, les valeurs et la culture d’entreprise auprès de ses salariés. 

En outre, il est important de fixer des objectifs clairs et réalistes pour ne pas décourager son équipe à cause de directives floues ou inatteignables.

 

4. Mettre en place un management participatif

Le style de management mis en place par le manager joue un rôle central dans l’implication des équipes. Pour booster l’engagement, le management participatif (aussi appelé management collaboratif), est sans doute le plus efficace. 

Avec ce type de management, les salariés sont fortement impliqués dans chaque aspect de la vie de l’entreprise : les missions opérationnelles mais aussi les prises de décisions stratégiques et les phases de réflexion. 

Ce mode de gestion vise à responsabiliser et à renforcer l’autonomie et la prise d’initiatives. Il favorise l’engagement, la motivation, le sentiment d’appartenance, mais aussi l’intelligence collective et le sens de l’innovation. 

En outre, le management participatif est un management horizontal qui place les membres de l’entreprise au même niveau, qui rompt avec les codes hiérarchiques et qui favorise une communication transversale.

 

5. Créer des sources de motivation

Afin d’impliquer ses équipes dans le travail, il sera très bénéfique de mettre en place des leviers de motivation

Par exemple, le manager peut instaurer un système de récompenses afin de valoriser les performances individuelles : une prime, des congés supplémentaires, des chèques cadeaux, … 

Il est également important d’assurer l’évolution professionnelle des équipes et d’aider les salariés à monter en compétences et à atteindre leurs objectifs de carrière.