Nous avons tous entendu parler de gestion de projet agile et pourtant cette méthodologie qui a fait visiblement ses preuves n’est pas déployée de façon systématique dans les entreprises.

 

Et si l’on s’intéressait aujourd’hui à l’impact de la méthode agile sur une mission de Management de Transition ?

Le management agile est une méthodologie de conduite de projet qui s’est largement développée depuis les années 90.
Ce concept est né des recherches d’une vingtaine d’ingénieurs qui se sont intéressés aux principales causes d’échecs de l’aboutissement des projets.
A l’issue de cette étude ils ont rédigé « Le Manifeste Agile » qui est la synthèse des principes clés de cette nouvelle méthode censée améliorer l’efficience d’un projet.

 

Le manifeste agile

Ce manifeste est composé de 12 principes généraux qui détermine les fondements de la méthodologie de projet « agile ».   (https://manifesteagile.fr/)

  1. Satisfaire le client en priorité
  2. Accueillir favorablement les demandes de changement
  3. Livrer le plus souvent possible des versions opérationnelles de l’application
  4. Assurer une coopération permanente entre le client et l’équipe projet
  5. Construire des projets autour de personnes motivées
  6. Privilégier la conversation en face à face
  7. Mesurer l’avancement du projet en matière de fonctionnalité de l’application
  8. Faire avancer le projet à un rythme soutenable et constant
  9. Porter une attention continue à l’excellence technique et à la conception
  10. Faire simple
  11. Responsabiliser les équipes
  12. Ajuster à intervalles réguliers son comportement et ses processus pour être plus efficace

Concrètement, cela a complètement modifié la façon de piloter un projet et le rôle qui est attribué à chacune des parties prenantes.
En effet, il s’agit de suivre en temps réel l’avancée du projet.

L’enjeu majeur est l’orientation « client » du projet avec pour finalité sa satisfaction. Chaque action menée doit avoir pour but de tendre vers cet objectif.

Et si l’on fait le parallèle avec une mission de management de transition ?

Pour rappel la définition selon la fédération nationale de management de transition FNMT :
Le Management de Transition est le recours à des compétences opérationnelles externes de haut niveau pour une durée limitée afin d’accomplir une mission spécifique.

La mission du Manager de Transition peut tout à fait être assimilée à un projet avec une date de début, une date de fin et un objectif à atteindre. La finalité est d’accompagner son client qui se trouve dans un contexte particulier.

Dans cette perspective, cela a un impact sur la façon dont opère le Manager Transition tout au long de sa mission. Il devra se montrer plus adaptable pour orienter au mieux son expertise en fonction du résultat attendu par le client.
Il devra embarquer avec lui probablement plus de parties prenantes et s’assurer qu’elles sont volontaires et motivées.

L’un des aspects structurant de cette méthodologie agile est d’adresser le sujet de façon simple. En effet, il faut bannir les montages complexes qui peuvent s’apparenter à de véritables usines à gaz. La finalité du projet doit pouvoir se résumer en phrase clair afin qu’il puisse être appréhender par le plus grand nombre de personnes. Cela sera d’ailleurs un gain pour la conduite du changement qui en découlera lorsque celui-ci sera terminé.

Enfin, il est primordial de bien mesurer l’avancement du projet avec un reporting structuré, et des points réguliers. Un projet qui n’est pas suivi est un projet qui périclite.
Il faut embarquer l’équipe projet, et anticiper les étapes suivantes. C’est d’ailleurs le rôle du chef de projet de le monitorer.

 

En allant à l’essentiel

Lorsque j’ai moi-même été formé sur cette méthodologie par un coach certifié, je me souviens qu’il avait particulièrement insisté sur deux aspects :

  • responsabiliser les équipes
  • faire avancer le projet à un rythme soutenu.

A l’issue, de cette formation, lorsque j’ai voulu appliquer les principes généraux de la méthode agile, ces deux aspects m’ont semblé être finalement les plus difficiles à mettre en place.

Pour conclure, appréhender un projet en méthodologie agile modifiera complètement l’approche du Manager de Transition dans sa mission.
Celle-ci reposera sur 3 dimensions essentielles :

  • la constitution de l’équipe,
  • l’orientation client
  • la conduite du changement.