L’usine intelligente, ou smart factory, s’impose de plus en plus comme une solution d’avenir incontournable pour l’industrie 4.0. 

D’après une étude réalisée par Deloitte et MAPI, 86 % des fabricants estiment d’ailleurs que la capacité à transformer le modèle d’usine de production traditionnel en smart factory sera essentielle pour préserver sa compétitivité dans les cinq prochaines années.

Mais quels sont les réels avantages de cette usine connectée ? Comment ce modèle innovant fonctionne-t-il et quelles technologies requiert-il ? Et quels sont les enjeux liés au smart manufacturing ? Nous décryptons les tenants et aboutissants du smart manufacturing.

 

Qu’est-ce qu’une smart factory et comment fonctionne-t-elle ? 

La smart factory, aussi appelée usine intelligente ou encore usine connectée, est un environnement de production auto-géré, digitalisé et installé en réseau, qui permet, grâce à des technologies innovantes, de collecter et de partager des données de façon continue. Cette data est mise au service de la prise de décisions, de l’amélioration des process et de la résolution des problèmes.

L’usine 4.0 utilise des installations, machines et systèmes logistiques connectés, qui communiquent entre eux et qui gèrent les process de production de façon quasi-autonome. L’intervention humaine n’est presque plus nécessaire. 

Tous les systèmes d’approvisionnement, de production, de transport, de gestion et de commercialisation sont connectés et digitalisés, ce qui permet d’optimiser l’ensemble des process de la supply chain.

Parmi les technologies utilisées dans une telle usine de fabrication, on peut notamment citer l’intelligence artificielle (IA), la robotique, le Big Data, l’IDO (internet des objets), le cloud computing, les jumeaux numériques, les machines autonomes… Des capteurs intelligents sont également placés sur les machines et sur l’équipement afin de suivre en temps réel la qualité de la production sur l’ensemble du site et les besoins en maintenance des machines. 

 

Quels sont les avantages des smart factories pour les entreprises ?

Par rapport au modèle traditionnel de la supply chain, la smart factory, usine du futur, présente un certain nombre d’avantages pour les entreprises, tels que :

  • une meilleure productivité : les différentes stations de l’usine de fabrication interagissent entre elles et adaptent les ordres de production de façon souple et agile. L’efficacité est donc décuplée, les temps d’arrêt liés au manque de stocks sont largement réduits et les ressources sont parfaitement optimisées.

  • une plus haute qualité : le smart manufacturing est également très bénéfique pour améliorer la qualité du produit et pour répondre de façon optimale aux besoins des clients. L’usine intelligente est aussi très utile pour déceler les sources d’erreurs et les failles éventuelles plus facilement. Les temps de fabrication et de livraison étant plus rapides, cela améliore aussi la satisfaction client.
  • une meilleure agilité : dans une smart factory, les systèmes de vente, de gestion des fournisseurs et de logistique sont interconnectés, ce qui permet d’anticiper le moindre changement lié aux demandes, aux stocks et aux livraisons, et de s’adapter rapidement. Cela permet aussi d’anticiper les besoins en maintenance et de limiter les éventuels dysfonctionnements et perturbations lors de la production.
  • un gain de temps : grâce à l’ingénierie numérique et à la performance des outils connectés, les temps de production sont largement réduits et les rendements sont plus élevés.
  • une réduction des coûts : si l’usine intelligente induit un certain coût lors de sa mise en place, elle offre aussi un excellent ROI (retour sur investissement). C’est en effet une solution bien plus rentable, rapide et efficace qu’un système traditionnel. Cela nécessite aussi bien moins de ressources humaines. En effet, les équipes se chargent uniquement de superviser et de surveiller les process.

 

Quels sont les enjeux liés à la smart factory ?

La transition vers une smart factory est une conduite de changement majeure, qui nécessite de prendre en compte un certain nombre d’enjeux et de défis bien spécifiques. 

Il faut tout d’abord savoir que la mise en place d’une smart factory implique de traiter une grande quantité de données. Cela nécessite donc de mettre en place une solide stratégie de Big Data, mais aussi de prendre en compte les enjeux liés à la cybersécurité. Les risques de cyber attaque sont en effet bien plus élevés et cela implique donc de renforcer la protection des données et des systèmes informatiques. 

En outre, une telle transformation implique des coûts de départ assez élevés, afin d’investir dans les différentes technologies numériques. 

Afin de préserver l’avantage concurrentiel de leur entreprise, les acteurs de l’industrie doivent commencer dès aujourd’hui à actionner leur processus de refonte vers une usine connectée. 

Pour garantir la réussite d’une telle transformation profonde, faire appel à un manager de transition spécialisé dans le secteur industriel sera particulièrement judicieux. Ce professionnel de haut vol, doté de 15 à 25 ans d’expérience professionnelle à des postes stratégiques, sera un atout précieux dans la réussite de cette conduite de changement. Chez WAYDEN, nous sommes forts d’un vivier de 8 000 dirigeants et managers de transition. Ces leaders aguerris sont dotés du savoir-faire et du savoir-être nécessaires à la réussite de cette transition vers l’industrie du futur.