Face aux enjeux climatiques et environnementaux de plus en plus urgents, la RSE tient aujourd’hui une place centrale au sein des entreprises de tous secteurs d’activité. Pour se faire accompagner dans la mise en place et dans le développement de sa démarche RSE, il est possible de faire appel à certains experts dédiés. 

Zoom sur les métiers de la RSE et de la collaboration intra-entreprise.

 

Qu’est-ce que la RSE ?

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) est définie par la Commission européenne de la façon suivante : « un concept qui désigne l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes ».

Il s’agit, autrement dit, de l’intégralité des actions déployées par une entreprise pour contribuer à répondre aux enjeux du développement durable (enjeux sociétaux, économiques et environnementaux).

Pour l’entreprise, mettre en place une démarche RSE présente de nombreux atouts, tels que : 

  • Valoriser son image de marque auprès de ses clients et parties prenantes ;
  • Renforcer l’engagement des collaborateurs ;
  • Améliorer le bien-être au travail et l’efficacité opérationnelle des équipes ; 
  • Renforcer son avantage concurrentiel ;
  • Réduire ses coûts d’exploitation grâce à des économies d’eau et d’énergie ; 
  • Se positionner comme acteur de la transition écologique et de la protection de l’environnement et de la biodiversité ; 
  • Renforcer la notoriété de son entreprise ;
  • Adopter un modèle d’économie circulaire ; 
  • Limiter l’empreinte carbone de la société ; 
  • … 

Les grands principes RSE 

C’est la norme ISO 26000 qui définit un standard international, avec 7 grands principes RSE, que voici : 

  1. Faire preuve de redevabilité envers la société et répondre de ses impacts sur la société, l’environnement et l’économie.
  2. Faire preuve de transparence dans les décisions et les activités en communiquant sur ses actions et sa politique RSE.
  3. Adopter un comportement éthique, fondé sur l’honnêteté, l’équité et l’intégrité. 
  4. Garantir le respect des intérêts des parties prenantes (fournisseurs, clients, partenaires, salariés…) et y répondre. 
  5. Garantir le respect du principe de légalité et se conformer à toutes les exigences réglementaires en vigueur. 
  6. Assurer le respect des normes internationales de comportement.
  7. Assurer le respect des droits de l’Homme.

Voici maintenant quelques exemples d’actions RSE qu’une entreprise peut mettre en place : 

  • Choisir des prestataires aux valeurs éthiques et sociales ;
  • Faire appel à des partenaires locaux pour soutenir l’économie locale ;
  • Acheter local et faire appel aux circuits courts ;
  • Faire des achats responsables auprès de marques respectueuses de l’environnement ;
  • Améliorer la gestion des déchets et en réduire la production ; 
  • Améliorer le recyclage des déchets ;
  • Mettre en place des actions pour améliorer le bien-être au travail (événements de team building, activités sportives, égalité salariale hommes-femmes, mise en place du télétravail, création d’espaces de travail confortables…) ; 
  • Faire respecter les règles du droit du travail, de sécurité, de santé et d’hygiène dans toute la chaîne de production et de distribution ; 
  • Réduire l’impact environnemental de la supply chain ; 
  • Installer des aménagements écologiques (potager, ruches…) ;
  • Réduire la consommation énergétique de ses locaux ; 
  • … 

 

Quels sont les différents métiers de la RSE ?

Pour aider l’entreprise à mettre en place une politique RSE et à intégrer cette initiative dans une démarche d’amélioration continue, plusieurs acteurs peuvent intervenir. 

Voici un tour d’horizon des principaux métiers de la RSE : 

  • Le consultant stratégique en RSE ;
  • Le chargé de projet en développement durable ;
  • L’auditeur RSE ;
  • Le responsable RSE ;
  • Le manager de transition RSE ;
  • Le chargé des achats responsables ;
  • Le chef de produit durable ;
  • Le chef de projet climat ;
  • Le directeur RSE ;
  • L’ingénieur en traitement des déchets ;
  • Le consultant Green ;
  • Le conseiller en énergie ;
  • Le chef de projet marketing en consommation responsable ;
  • Le chargé de mission RSE ;
  • Le directeur de développement durable ;
  • … 

 

Quelles sont les missions d’un responsable RSE ?

De nombreuses entreprises travaillent aujourd’hui avec un responsable RSE en interne. Ce collaborateur remplit plusieurs missions clés, telles que :  

  • Définir un plan d’actions RSE avec les grandes orientations de la stratégie de développement durable de l’entreprise ; 
  • Identifier les leviers d’actions et les enjeux prioritaires ; 
  • Piloter la mise en œuvre de ces actions en collaboration avec les différents services de l’entreprise ; 
  • Identifier les indicateurs de succès (KPI) pour suivre et évaluer l’impact des actions déployées ;
  • Mettre en place une politique de communication responsable autour des actions RSE ; 
  • Protéger et valoriser l’image de l’entreprise ;
  • Développer des campagnes de sensibilisation pour valoriser les engagements pris par l’entreprise et promouvoir les futures actions ; 
  • Réaliser des reportings et rapports suite aux actions menées ; 
  • Assurer la bonne mise en conformité des actions avec les contraintes réglementaires RSE ; 
  • Répondre aux besoins des parties prenantes ;
  • Effectuer des démarches de certification RSE ;
  • … 

Le responsable RSE est donc garant de la bonne mise en place de la politique de responsabilité sociétale et environnementale en interne. Il se charge de définir les principes RSE, de piloter les actions, de mesurer leur impact et de valoriser la démarche de développement durable adoptée par l’entreprise auprès des parties prenantes. 

Certaines grandes entreprises possèdent même un département dédié à la RSE, avec une équipe d’experts en charge des différents aspects de la politique RSE. 

 

Quand faire appel à un manager de transition spécialisé RSE ?

Mettre en place une démarche RSE au sein de son entreprise est un projet d’envergure, qui peut s’avérer très complexe à piloter en interne

Pour assurer le succès de sa politique RSE, l’entreprise peut faire appel à un manager de transition RSE. Cet expert du développement durable en entreprise aide les organisations à actionner leur transformation sociale et environnementale et garantit la pérennité des actions menées, dans le respect des normes et réglementations en vigueur.

Notre entreprise de management de transition WAYDEN est en mesure de mobiliser un manager RSE de transition, dans les plus brefs délais. Opérationnel dès son arrivée dans l’entreprise, cet expert possède une solide connaissance des normes, réglementations, labels et principes RSE. Grâce à sa longue carrière de 15 à 25 ans, il aide l’entreprise à déployer une politique RSE valorisante, impactante et durable.